Chargement...

Témoignage de Léo, coordinateur Playdagogie UK

 

 

 

 

 

 

 

1 / Pouvez-vous m'expliquer ce que vous faisiez avant Cambridge House?

Avant Cambridge House, je travaillais pour un organisme pour jeunes basé dans le sud de Londres, avec des jeunes très vulnérables, où je développais des programmes autour du "kick-boxing", du "spoken word"(comparable au slam), et du soutien à des groupes de prévention à la délinquance. Auparavant, je travaillais pour un "think-tank" (groupe de réflexion) gouvernemental de quartier et j'ai passé une année à voyager en Amérique du Sud où je travaillais sur des projets d'écologie en Amazonie bolivienne. Je suis diplômé de l'université de Cambridge avec une spécialisation en sciences politiques, où j'étais aussi président du Club de "Kick-Boxing" (J'y ai d'ailleurs gagné les championnats Britannique universitaires en 2008!).


2 / Qu'en est-il de la Cambridge House et de son partenariat avec PL4Y International ?

Le partenariat est en cours depuis environ 2 ans maintenant, je suis arrivée pour le déploiement et la mise en place du programme Playdagogie une fois que le partenariat avait été établi.
C'est intéressant de travailler avec une telle variété d'organisations, allant de clubs de première division de football à des petits groupes sportifs communautaires dans les écoles. Pouvoir travailler sur l'adaptation du programme au Royaume-Uni, qui est étonnamment un contexte bien différent de la France, est passionnant. Le soutien de PL4Y International tout au long du projet nous a aidé pour rebondir sur les idées et avoir la liberté d'adapter et de développer le programme pour répondre aux besoins de nos partenaires.


3 / Pouvez-vous nous décrire vos actions à Londres?

Actuellement, nous nous concentrons sur le programme Handicap et venons de finir le pilote (financé par NIKE / KBF). Pour ce programme, nous avons travaillé avec 182 entraîneurs de 23 organisations différentes, y compris les 6 clubs de football professionnels. Nous avons également des chercheurs des universités de Leeds et Loughborough évaluant nos résultats et les impacts. Nous formons les éducateurs de ces organisations afin qu'ils mettent en place eux-mêmes des sessions de Playdagogie. Après la formation, nous évaluons les sessions pour s'assurer que la transmission est bonne et nous donnons des commentaires et un soutien supplémentaire si nécessaire pour les éducateurs. Nous interrogeons aussi les enfants qui participent au début et la fin du programme afin que nous puissions évaluer l'impact. Nous espérons que bientôt nous allons étendre et développer la Playdagogie à travers des sujets différents, et peut-être même la création de nouveaux !

 


4 / Un souvenir marquant du Playground à Lille?

J'ai passé un très bon moment, j'ai pu mettre en place quelques nouveaux jeux que nous avons créés avec le programme Handicap, il était également intéressant de rencontrer des praticiens de la Playdagogie venant du monde entier et de voir comment ils mettaient en place leurs séances et le partage d'idées fût enrichissant. J'ai hâte de participer au prochain le mercredi 8 juin 2016 !

 

 

Recherche