Chargement...

PLAY International développe son action dans le Nord du Kosovo

 

 

L’ONG PLAY International a organisé sa première session de formation dans le nord du pays le 6 juin dernier à Kosovska Mitrovica. L’ONG au Kosovo dispose déjà  d’un réseau de 60 volontaires. Ces derniers organisent des activités inclusives dans douze localités du pays. 

 

Cette année, l’équipe a pu identifier deux nouveaux centres situés dans le nord du pays (Leposavic et au nord de Mitrovica). Elle a également fait la rencontre de volontaires motivés à organiser des activités à disposition des enfants des environs. Le but est de former des animateurs et leur transmettre les compétences nécessaires pour mettre en place des ateliers pédagogiques. L’objectif à terme est de les intégrer au réseau existant et débuter ainsi des échanges entre le Nord et le Sud.
 

Au cours de cette première session de formation, PLAY International a présenté le projet aux 6 nouveaux volontaires, originaires du nord de Mitrovica et Leposavic. Elle leur a expliqué les objectifs d’une méthodologie inclusive par le sport et présenté leurs futures activités. 

 

Nouer des contacts entre le Nord et le Sud

 

Les volontaires ont notamment eu l’occasion de mettre en oeuvre les enseignements appris durant les cours sur le terrain. Une façon pertinente et efficace de mieux comprendre le concept de la méthode inclusive tout en créant des liens entre eux. L’ONG avait également invité à cette journée des volontaires venus de Strpce (Sud du Kosovo). Un bon moyen pour nouer de premiers contacts entre les régions du Nord et du Sud. 

 

PLAY International est heureuse de constater la motivation et l’engagement de nouveaux volontaires. Dans les prochaines semaines, ils devraient mettre en place leurs premières activités dans leurs régions respectives.

 

Cette session initiale sera complétée par des visites régulières sur les terrains d’entraînement et par d’autres modules de formation tout au long de l’année. 

 

PLAY International tient à remercier l’ONG AKTIV et Jazas pour leur implication et leur soutien. De même que le Conseil de l’Europe pour son soutien dans cette activité.

 

Recherche