Chargement...

La playdagogie en Kirundi

 

 

 

 

 

Au Burundi, afin de faciliter la mise en place des programmes de PL4Y International, les séances de Playdagogie sont traduites en langue officielle : Le Kirundi.

 

Le but étant de favoriser l’assimilation des programmes d’éducation par le sport pour les enfants et permettre une meilleure mise en place des séances pour les animateurs.

 

Au Burundi, 682 000 personnes sont locuteurs du français (Organisation Mondiale de la Francophonie, 2010). Une minorité quand on compare ce chiffre aux 10 millions d’habitants du pays.

 

Grâce à ses traductions, PL4Y International donne une accessibilité plus large à ses programmes d’accompagnement par le sport aussi bien aux animateurs et enseignants qu’aux enfants.

 

Sur la photo ci-dessus, le jeu « A bas les tabous » devient « Tubiyage ». L’objectif de cette séance de handball est d’aborder l’existence des abus sexuels, les définir et savoir comment réagir.

 

Depuis 2008, l’ONG place au cœur de ses activités sur le terrain les thématiques de la violence, du vivre ensemble, du droit des enfants et du VIH. Son action atteint aussi bien les enfants scolarisés que ceux vivant dans les camps de déplacés.

 

 

 

Recherche