Chargement...

Kosovo - Témoignage de mon volontariat

Alors que PLAY International souhaitait la bienvenue à deux nouvelles volontaires françaises - Sophie et Coline - pour leur service civique d'une durée de six mois, voici le témoignage de Léna, en service civique au Kosovo jusqu'à décembre 2018. Elle nous fait part de son expérience ayant pour but de contribuer à la consolidation de la paix et favoriser le dialogue interethnique par le sport au Kosovo...

 

Nous sommes face à face et Maida vient de terminer son activité avec les enfants de son village, Novi Pazar en Serbie. Maida m'a été décrite comme une fille très timide mais dont l'expérience en tant que bénévole pour Sport4Youth a été décisive pour son ouverture aux autres. En effet, au bout de quelques minutes, je me rends compte que son expérience de bénévole auprès de PLAY International a, selon ses propres mots, "changé sa vie". Elle me dit qu'elle a pu rencontrer des jeunes qui vivent "à côté" mais dont elle n'avait jamais entendu parler, sauf par des propos discriminants. Elle s'est rendue compte que ces jeunes sont comme elle, qu'ils ont les mêmes désirs, les mêmes intérêts. Elle a alors commencé à comprendre l'absurdité des stéréotypes et des préjugés existant entre les différentes communautés des Balkans. Elle est maintenant convaincue que ce sont les jeunes qui décideront de l'avenir et permettront à toutes les communautés de vivre ensemble en paix.

 

Mener cette interview avec Maida, une bénévole du programme Sport4Youth, est l’un de mes meilleurs souvenirs lors de mon stage chez PLAY International au Kosovo.

 

Actuellement en 3ème année à Sciences Po Lille, j'ai eu l'occasion, dans le cadre de mes études, d'effectuer un service civique chez PLAY International à Pristina, Kosovo, pendant 5 mois. D'août à décembre 2018, j'ai pu découvrir la culture des Balkans dans un pays nouveau-né.

 

Travailler pour PLAY International Kosovo m'a permis d'accomplir une grande variété de tâches et d'acquérir de nombreuses compétences, notamment en termes de collecte de fonds et de communication. J'ai également eu l'occasion de participer directement à l'élaboration de projets et les mettre en oeuvre sur le terrain. Cela m'a permis de constater l'impact direct des programmes de PLAY International auprès des jeunes et des enfants bénéficiaires.

 

Au coeurs de mon volontariat, l'équipe m'a confié des responsabilités sur les projets que j'appuyais. C'était très motivant de voir le succès des projets auxquels j'ai participé.

 

Mon expérience de service civique au Kosovo a également été une riche expérience humaine. En effet, j'ai découvert une nouvelle culture et appris une nouvelle langue: l'albanais. C'est une occasion de connaitre une société très émouvante, de rencontrer des gens de différentes communautés qui, pour la plupart, ont vécu des traumatismes dans leur passé et continuent au quotidien de faire face à une existence difficile.

 

Léna, volontaire en service civique entre août et décembre 2018.

 
 
Actuellement en 3ème année à Sciences Po Lille, j'ai eu l'occasion, dans le cadre de mes études, d'effectuer un service civique chez PLAY International à Pristina, Kosovo, pendant 5 mois. D'août à décembre 2018, j'ai pu découvrir la culture des Balkans dans un pays nouveau-né.
 
Travailler pour PLAY International Kosovo m'a permis d'accomplir une grande variété de tâches et d'acquérir de nombreuses compétences, notamment en termes de collecte de fonds et de communication. J'ai également eu l'occasion de participer directement à l'élaboration de projets et de participer à leur mise en œuvre sur le terrain. Cela m'a permis de constater l'impact direct des programmes de PLAY International auprès des jeunes et des enfants.

Au cours de mon stage, l’équipe m’a confié des responsabilités sur les projets que j’appuyais. C'était très motivant de voir le succès des projets auxquels j'ai participé.

Mon expérience de service civique au Kosovo a également été une riche expérience humaine. En effet, j'ai découvert une nouvelle culture et appris une nouvelle langue: l'albanais. C'est une occasion de connaître une société très émouvante, de rencontrer des gens de différentes communautés qui, pour la plupart, ont vécu des traumatismes dans leur vie et continuent à faire face à une existence quotidienne difficile.

Léna, Volontaire en service civique entre août et décembre 2018
Recherche