Chargement...

Entrevue avec Magali, nouvelle chef de projet Burundi

 

 

 

 

Quel est ton parcours jusqu’à présent ?

 

J’ai fait de l’animation socio-culturelle, spécialisation éducation par le sport. J’ai ainsi travaillé auprès différents publics : enfants, ados, détenus et handicapés. J’ai exercé en France, en  Espagne et au Burundi (dans le cadre d’un échange avec la région des Pays de la Loire et 9 mois en 2013 pour un service civique au comité olympique). Je viens de terminer ma formation Bioforce pour me spécialiser en coordination de projet.

 

 

Comment connais-tu PLAY International ?

 

Après un premier séjour au Burundi dans le cadre de la coopération entre la région des Pays de la Loire et le Burundi, j’ai découvert les premières activités terrain avec PLAY International à Bujumbura. J’ai par la suite fait du bénévolat pour PLAY International sur Nantes.

 

 

Quelles sont tes missions prévues sur place ?

 

Je suis « responsable pédagogique Burundi » en charge de la coordination notamment des projets Prison & rapatriés. J'ai débuté mi-juillet et travaille majoritairement sur des projets situés au sud du Burundi.

 

 

As-tu des anecdotes liées à tes premiers voyages au Burundi ?

 

Je suis marquée par le réveil matinal au son des tambourinaires. Dans un centre pour jeunes à côté de Bujumbura, j’ai fait du tennis avec les enfants mais nous n’avions pas assez de raquettes. Du coup, les enfants s’en étaient fabriqués grâce à des os de hanches de vaches ! Comme quoi, avec trois fois rien, on peut faire beaucoup de sport !

 

 

 

 

 

Recherche