Chargement...

Burundi

 

 

 

 

 

Le Burundi, un des pays les plus pauvres au monde, est à ce jour toujours dépendant de l'aide internationale. Les douze années de guerre civile (1993-2005) et le conflit d'avril 2015 ont eu des conséquences dramatiques sur les secteurs de la santé et de l'éducation. Ce contexte difficile s'est aggravé avec la propagation du virus du Sida. C'est pourquoi le Burundi compte aujourd'hui un nombre très important d'orphelins et d'enfants en situation de grande précarité.

 

Dans ce contexte de post-conflit, les autorités ont officiellement reconnu le sport comme un outil permettant de ramener les jeunes vers les structures éducatives et de créer du lien social pour reconstruire le pays. Grâce à des jeux sur des thèmse divers (handicap, genre, citoyenneté, scolarisation...) et un réseau dynamique de plus de 190 animateurs et 30 enseignants, PLAY International agit aurpès de publics variés : enfants rapatriés, déplacés, en situation de rue, en situation de handicap, non scolarisés... En intervenant à la fois auprès du personnel des associations, des enseignants et des animateurs dans les quartiers, nous cherchons ainsi à asseoir la pérennité de nos projets et à en assurer l’appropriation par les acteurs locaux.

 

 

CHIFFRE CLÉS EN 2017

 

89 terrains d'intervention sécurisés dans le pays, 15 écoles jumelées avec 15 Centres pour Jeunes où se déroulent les activités socio-sportives

25 000 enfants bénéficiaires au Burundi et au Sud-Kivu en RDC

30 enseignants formés, 2 par écoles

17 000 séances organisées depuis le déploiement du kit Inclusion sociale en 2016

190 animateurs sociosportifs formés (dont 16 référents, 94 animateurs et 80 assistants)

 

ZOOM SUR 3 PROJETS PHARES EN 2017

 

Accès et Maintien des enfants burundais à l’Ecole grâce à la Playdagogie (AMEP)

 

Initié en 2016 dans 15 localités, ce projet d’envergure a connu sa deuxième année de mise en œuvre.Grâce au soutien de l’AFD et de l’UNICEF, il permet de sensibiliser 15 000 enfants à l’importance de l’école et aux discriminations auxquelles ils font face, grâce à la Playdagogie.


AMEP vise à modifier les représentations et les comportements des enfants - notamment les plus vulnérables- en vue de les ramener ou de les maintenir sur le chemin de l’école. Dans la continuité des efforts engagés, PLAY International a déployé et consolidé ses activités dans le champ de l’éducation non-formelle (dispensée dans les 15 Centres pour Jeunes) et de l’éducation formelle dans les écoles qui sont jumelées à ces centres.

 

Tout en maintenant le rythme de formations des 190 animateurs socio-sportifs, PLAY International a formé 30 enseignants au nouveau kit de Playdagogie « Réussite Scolaire » ciblant les enjeux de l’école. Désormais,enseignants et animateurs se réunissent pour discuter et traiter ensemble des enfants déscolarisés ou à risques. Objectif : assurer une continuité pédagogique et thématique pour re-scolariser et maintenir durablement les élèves dans le système éducatif.

 

 

Projet Uvira

 

Déployé à Uvira, au Sud-Kivu, région de RDC frontalière au Burundi, le projet répond à de nombreux besoins dans cette région meurtrie par 12 années de conflit où les enfants en sont les premières victimes. Consciente des conditions de vulnérabilité de la jeunesse au Kivu, PLAY International entend contribuer à la reconstruction d’une cohésion sociale, prérequis indispensable à l’établissement d’une paix durable.

 

A travers le sport et le jeu, ce projet de sensibilisation a eu pour objectif de transmettre des compétences de vie aux enfants telles que les valeurs de l’action collective, de la solidarité mais aussi de la tolérance et de la confiance en soi. 18 animateurs ont été formés, et ont à leur tour déployé des activités au bénéfice de 2 500 enfants.

 

Playdagogie Valeurs de l’Olympisme

 

Dans le cadre du programme Playdagogie « Valeurs de l’Olympisme » en partenariat avec le comité de candidature Paris 2024, 24 enseignants et 50 animateurs ont été formés à la Playdagogie à travers les 6 jeux portant sur les valeurs universelles du « respect », de « l’amitié » et de « l’excellence ». Au Burundi le projet fut exécuté par PLAY International en partenariat avec le Comité National Olympique du Burundi, l’UNICEF et avec le soutien de Paris 2024. Ces partenaires ont ainsi pu collectivement travailler à l’adaptation aux réalités locales de ces jeux.

 

6 500 enfants ont bénéficié des séances de Playdagogie dans les écoles et sur les terrains. La venue de Laurence Fisher, triple championne du monde de Karaté, suscita auprès des enfants un large engouement et enthousiasme. Ce projet a été prolongé grâce à Francine Niyonsaba, vice-championne olympique de 800 mètres, et l’UNICEF dont elle est ambassadrice. Véritable icône du sport dans son pays, la « Championne des enfants » s’est associée à PLAY International afin de déployer les activités socio-sportives du kit Playdagogie Valeurs de l’Olympisme auprès de plus de 1 000 enfants, et d’organiser 3 évènements fédérateurs.

 

 

 

PERSPECTIVES 2018

 

Le projet d’Accès et de maintien des enfants à l’école par la Playdagogie (AMEP) débuté en avril 2016 se poursuit. L’année 2018 débutera avec le comité de pilotage du projet, revenant sur les activités déployées jusqu’alors et planifiant les priorités de l’année à venir. L’Agence Française de Développement, bailleur principal du projet, sera représentée.

 

L’année 2018 verra un renforcement des activités socio-sportives dans le milieu scolaire, par la poursuite du déploiement du kit « Réussite Scolaire » et par la création d’un nouveau kit destiné aux enfants du cycle 4 de l’école fondamentale de 12 à 16 ans. Ce kit comportera 6 nouvelles séances de Playdagogie sur les thèmes de la santé sexuelle et la puberté, l’importance de l’école et la discrimination sociale, ainsi que le savoir-être à l’école.

 

partenaires

Contact(s)

 

Alexis BOURGES

Chef de mission

 

cdm.burundi@pl4y.international 

Tél : +257 78 33 40 07 / +257 71 663 006 / +257 22 25 95 93

16 avenue de la mission BP 353

Bujumbura, Burundi

 

 

Toutes les news sur Burundi

Burundi