Chargement...

Playdagogie - AMEP

 

Comment utiliser le sport pour favoriser l'accès à l'école des enfants burundais ? 

 

L'ONG est très fière de vous présenter le programme AMEPAccès et Maintien à l’Ecole des enfants burundais grâce à la Playdagogie- lancé au Burundi depuis avril 2016 ! Depuis la mise en place du programme, 10 000 enfants ont bénéficié de séances Playdagogie sur les thèmes de la réussite scolaire et l'inclusion sociale dans 15 écoles et 15 centres pour jeunes.

 

 

 

 

Un système scolaire en restructuration

 

En 2010, dans la perspective de la réalisation de l'Objectif de Développement Durable (ODD) 4 (« Assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie »), une réforme scolaire a fait évoluer l’enseignement primaire au Burundi en y ajoutant 3 années (passage de 6 à 9 années), afin d’en faire un temps d’enseignement fondamental. L’amélioration de la qualité de l’éducation est donc un enjeu important dans le pays.

 

Le Burundi est un pays extrêmement jeune, avec plus de 50% des habitants qui ont moins de 20 ans, donc en âge d’être scolarisés. Depuis 2005, la gratuité de l’école a entrainé un afflux d’enfants, notamment dans les premières classes. Cependant, le maintien sur le long terme des enfants les plus vulnérables (filles, enfants en situation de handicap…) reste un défi majeur. Deuxièmement, le pays fait face à de nombreuses carences structurelles : faible temps scolaire, manque de formation des enseignants, absence de structuration des équipes scolaires et absentéisme. Enfin, les contextes politique, sécuritaire et économique accentuent la précarité de la situation. L’instabilité du pays entraîne de nombreuses perturbations dans le système scolaire, telles que des suspensions d’écoles ou encore le déplacement de population (déplacés internes, réfugiés, rapatriés…) provoquant de nombreux abandons scolaires et/ou l’afflux de nouveaux élèves dans des classes déjà surchargées.

 

 

La réponse apportée par PLAY International

 

C’est dans ce contexte sensible que le projet  AMEP vise à assurer l’accès et le maintien des enfants burundais à l’école. Il s’étend sur 3 ans (avril 2016 - avril 2019) et sera déployé au sein de 12 communes réparties dans 8 provinces. 

Le projet s'appuie sur deux axes principaux : la Playdagogie et la "Passerelle"

 

            Kits Playdagogie « Inclusion sociale », « Réussite scolaire » et « 4ème cycle »

 

Depuis 2013, PLAY International développe la Playdagogie, une pédagogie active et participative basée sur le jeu sportif qui a pour objectif la sensibilisation des enfants à des enjeux sociétaux de façon ludique et positive. A travers des symboles intégrés dans le jeu, en lien avec la thématique abordée, l’enfant s’exprime et prend du plaisir tout en intériorisant des messages éducatifs. Une séance de Playdagogie se termine par un débat pendant lequel l’enfant verbalise ses émotions et échange avec les autres autour de la thématique. Grâce à l’aspect ludique et participatif de la Playdagogie, la conscientisation de l’enfant à des problématiques sensibles est facilitée.  

 

Dans un premier temps, les équipes de PLAY International ont identifié les éléments qui constituent des freins à la scolarisation des enfants et qui peuvent être traités à travers des actions de sensibilisation. Trois critères de discrimination ont été relevés comme étant facteurs d'exclusion scolaire : la pauvreté, le genre et le handicap. A partir de ce constat, le kit Playdagogie "Inclusion sociale" a été créé afin de sensibiliser les enfants à la lutte contre les discriminations qui sont un frein à la scolarisation.  

 

En capitalisant sur l’expérience du kit « Inclusion sociale »le kit « Réussite scolaire» doit permettre d’agir de manière préventive auprès des enfants vulnérables en les sensibilisant à l’importance du maintien à l’école. Il doit également favoriser la réintégration des enfants déscolarisés à l’école et leur bonne acceptation dans les classes par les autres élèves.

Enfin, le kit « 4ème cycle » s’inscrira directement dans le cadre de la réforme scolaire car il portera sur les trois dernières années de l’école fondamentale et touchera donc un public plus âgé que les deux kits précédents.    

 

         

   La modélisation de la "Passerelle"

 

La « Passerelle » est un espace d’échange et de socialisation entre les enseignants (milieu scolaire) et les animateurs des Centres pour Jeunes (milieu périscolaire) dans lesquels intervient PLAY International.

 

Elle se matérialisera par la création de 15 comités de praticiens (enseignants et animateurs), la mise en place de rendez-vous pédagogiques mixtes et la délocalisation d’activités (animations sociosportives dans les écoles et activités scolaires dans les Centres pour Jeunes).

 

Ce rapprochement entre différents acteurs de l’éducation, formelle et informelle, permettra aux enseignants d’identifier les enfants non scolarisés ou déscolarisés présents dans les Centres pour Jeunes. Ainsi, ils pourront les prendre en charge en les guidant vers l’école pour leur assurer une scolarisation pérenne.

 

Innovante, la "Passerelle" est un dispositif pilote dont PLAY International souhaite extraire un modèle d'intervention duplicable et applicable sur d'autres terrains d'intervention.

 

 

Le projet AMEP est développé en partenariat avec l’Association pour la Promotion de la Fille Burundaise (APFB) et l’Association des animateurs socio-sportifs pour la promotion des droits de l’enfant (ASSOPRODE).

 

 Il est financé par l’Agence Française de Développement et le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF).

 

 

Playdagogie - AMEP